C'était en 1933; Edward Montgomery commençait à expérimenter avec les gants en tissu pour tenter de les enduire de latex et accroître leur durée.  Montgomery a effectué ses premières expériences dans son garage, où il a appliqué du latex, servant à la réparation des chambres à air de pneus, sur la paume des gants en toile et les a vulcanisés sur une plaque chauffante.  Ce qui mena rapidement au procédé, plus économique, de trempage des gants dans du latex de caoutchouc.

En 1934, Montgomery déplace ses opérations de production de gants dans une ancienne fonderie, et un an plus tard, la Edmont Manufacturing Company s'incorpore officiellement.  Au début, les équipements de production incluent quelques machines à coudre les doublures de gants, des formes en bois pour étirer les doublures pour le trempage, un réservoir pour le latex de caoutchouc et un four à vulcaniser, fait main.

Comme la demande pour les gants Edmont croît, la compagnie déménage à Coshocton, Ohio, en 1951, où elle se fait connaître comme manufacturière de gants enduits et de qualité supérieure.  Les gants Edmont étaient utilisés dans plusieurs industries pour des milliers de tâches requérant une protection des mains.  Des enduits spécialisés furent élaborés avec du caoutchouc naturel, du caoutchouc synthétique et du vinyle.

Lorsque Becton, Dickinson and Company, un chef de file en soins de la santé aux États-Unis, a acheté Edmont en 1966, Edmont fut reconnu comme le plus grand manufacturier de gants enduits.  Pacific Dunlop Ltd. a acquis la division Edmont en 1989, la fusionnant avec la division industrielle d'Ansell International  afin de créer Ansell Edmont Industrial.